Photo de Monsieur Jean-François Porret

Jean-François Porret

Décédé le 16 février 2024 à l'âge de 78 ans
Logo de Billon Pompes Funèbres de Grenoble
04 65 66 67 32

Partager
Photo de Monsieur Jean-François Porret
Jean-François Porret
Décédé le 16 février 2024 à l'âge de 78 ans

Cérémonie religieuse

location_on
Église de Saint-Ismier
Maison Paroissiale
38330 Saint-Ismier
vendredi 23 février 2024 à 10h00
groups

Message de la famille

Chère famille, chers amis,

C'est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de Jean-François Porret survenu vendredi 16 février 2024 à La Tronche.


Un service de plantation d’arbre hommage est disponible ici.

map

Déroulé des obsèques

  • 1

    Cérémonie religieuse

    location_on
    Église
    Maison Paroissiale
    38330 Saint-Ismier
    Le vendredi 23 février 2024 à 10h00
  • 2

    Inhumation

    location_on
    Cimetière de Saint Ismier les Epis
    Saint-Ismier
    38330 Saint-Ismier
    Le vendredi 23 février 2024 à 11h00

Rendez hommage à M. PORRET

Plantez un arbre du souvenir

Arbre du sourvenir
volunteer_activismUn hommage durable et symbolique
Locale, drapeau de la France Planté en France dans le respect de l’écosystème local
history_eduCertificat de plantation

Faites livrer des fleurs à la famille de M. PORRET

Bouquet de deuil Empathie
storefrontPartenariat avec un artisan fleuriste local
volunteer_activism0,50€ reversés à Alzheimer France par bouquet
local_shipping Livraison à l’adresse de votre choix
menu_book

Hommages

Conservez un souvenir des hommages rédigés dans un beau livre

Exemple de livre hommage
Le livre hommage met à l'honneur les différents messages et photos partagés sur cet espace avec une mise en page élégante.

91 hommages ont été rendus dont 10 accompagnés de fleurs

  • Jean-Pierre Bonneville
    Il y a 1 mois

    René Martinelli vient de m'apprendre le décès de Jean-François. Cela m'a beaucoup attristé. Je présente mes condoléances à Christiane et ses filles. Bien cordialement. Jean-Pierre

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Guy ARNOUX
    Il y a 4 mois

    Je découvre le décès de Jean-François, un bon copain. Nous nous sommes perdus de vue en 2000. Nous avons été embauchés par HP à la même période en 1973. Nous avons tout de suite sympathisé. Je n'ai jamais oublié sa gentillesse et sa joie de vivre malgré ses ennuis de santé. J'adresse mes plus sincères condoléances à sa famille. En sa mémoire, une chanson de Brassens que nous fredonnions ensemble: "Les copains d'abord".

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Dominique Cabarroque
    Il y a 4 mois

    Cet hommage n'est visible que par la famille

  • GERARD MENNETRIER
    Il y a 4 mois

    Manaslu, 1977

    Souvenir de Monsieur Jean-François Porret par GERARD MENNETRIER
    0 personne(s) aime cet hommage
  • GERARD MENNETRIER
    Il y a 4 mois

    Partage de 2 photos que m'envoie Thierry Leroy, au Manaslu, 1977.

    Souvenir de Monsieur Jean-François Porret par GERARD MENNETRIER
    0 personne(s) aime cet hommage
  • René MARTINELLI
    Il y a 4 mois

    Cet hommage n'est visible que par la famille

  • Isabelle Pot
    Il y a 4 mois

    Cet hommage n'est visible que par la famille

  • Richard Jessup
    Il y a 4 mois

    Je voudrais évoquer la vie de Jean-François, ou du moins la partie que nous, ses amis montagnards, avons partagé avec lui. Il a fait ses études d’ingénieur télécom à Toulouse à la fin des années 60, suivi du service militaire comme sous-lieutenant dans les chasseurs alpins à Briançon. C’est pendant cette période qu’il s’est lancé intensivement dans la spéléo, l’escalade et le canoë-kayak. Il a rencontré Christiane en 1971 et lui a fait découvrir la montagne (la pauvre, connaissant Jean-François, elle a dû en baver un peu au début). Mais ils se sont mariés, et leurs filles Laurence et Carine sont arrivées quelques années après. Jean-François ne faisait jamais les choses à moitié. Dans les Alpes comme dans les Pyrénées il a fait de nombreuses grandes voies (au moins une dizaine rien qu’au Mont Blanc) et plusieurs premières ascensions, souvent encordé avec les grands noms de l’alpinisme des années 70. Ceci lui a valu d’être coopté au GHM, groupement qui rassemble l’élite des alpinistes français. Puis il s’est rapidement tourné vers les expéditions lointaines, au Pérou et en Himalaya, là encore avec une pratique à haut niveau. Un grave accident dans une avalanche au Pakistan l’a un peu ralenti, mais pas pour longtemps. En 1974, Jean-François intègre HP et fonde avec quelques-uns le club montagne du Comité d’Entreprise, qui sera un des plus dynamiques de la région. Avec son charisme et sa capacité à motiver, il a suscité bien des vocations et entraîné de nouveaux compagnons vers des aventures proches ou lointaines. Point d’orgue de cette nouvelle phase : le sommet du Makalu 2 au Népal (7700m) juste entre copains. Mais ces aventures ne se passaient pas qu’avec les alpinistes. Il y eut aussi nombre d’aventures familiales, au Maroc, au sommet du Stromboli, dans les canyons espagnols. Son terrible accident de parapente en 1989 aurait pu marquer la fin de tout cela. Mais non, c’était juste un nouveau défi à relever. Il s’est fait construire un remarquable fauteuil tout-terrain (FTT), et il est reparti pour de nouvelles explorations. Non sans avoir créé au passage une association pour permettre à des dizaines de sportifs handicapés de partager aussi leur passion de la montagne. Et le voilà à courir la France et le monde avec son FTT accompagné d’une fidèle équipe de pousseurs et de tireurs (quand ce n’était pas des ânes ou des yaks). Les Alpes, les Pyrénées, l’Ethiopie, l’Oman, l’Ouzbékistan et le Tibet, y compris la visite du Potala de haut en bas et la descente des pentes du Kula Kangri en autonomie depuis presque 6000m. C’était un record alors et l’est peut-être encore aujourd’hui. Je peux aussi mentionner qu’il s’est passionné pour la géologie en se formant pendant des années avec les cours de l’UIAD. En plus, ça lui donnait une raison supplémentaire pour parcourir le monde. Enfin, il y a une personne dans sa vie sans laquelle tout ceci aurait été impossible. Christiane, avec son amour et son dévouement total, toujours à ses cotés, jour et nuit, force toute notre admiration. Jean François a marqué les gens qu’il a touchés. L’adversité n’a rien changé à cela. Sa gentillesse, sa capacité à écouter les gens et à régler les différends dans la douceur, et surtout sa capacité à motiver les gens à donner le mieux d’eux-mêmes sont l’image qui restera toujours avec nous.

    Souvenir de Monsieur Jean-François Porret par Richard Jessup
    2 personne(s) aime cet hommage
  • Didier Delépine
    Il y a 4 mois

    Cet hommage n'est visible que par la famille

    Christiane
    Il y a 4 mois
    La famille a répondu à cet hommage
  • Nicole et Marc PUGENS
    Il y a 4 mois

    Nous venons d apprendre ce soir le décès de Jean François et nous n avons pu venir lui rendre hommage ce matin Nous en sommes désolés car pour nous il est exemple de courage et de vitalité.... Nous nous associons à votre immense peine Bon courage Nicole et Marc

    0 personne(s) aime cet hommage
    Christiane
    Il y a 4 mois
    Vous avez entoure jean francois de vos pensees, merci pour lui; c'était un être lumineux, qui meritait bien tous les hommages qui lui ont ete rendus, nous ne l'oublierons jamais.
send

Prévenir les proches

local_florist Faire livrer des fleurs